Un problème bien posé trouve facilement sa solution.
Mais comment bien le poser ?

« Ne pensez pas à votre pied droit ! »
Que c’est il passé ? Qui a bougé son pied ?

Si si je vous ai vu !

Par exemple si vous formulez un objectif de la forme « Je ne veux plus avoir mal » votre cerveau va retenir « Je veux avoir mal »
Dites plutôt « je veux sentir mon corps en bonne santé »
Pourquoi ? Par ce que notre inconscient ne sait pas voir les négations.

Avant de le traiter pensons à bien poser le problème

Avant de commencer, il est important de savoir d’où vous partez, qui vous êtes aujourd’hui. Ensuite nous nous intéresserons à où vous voulez aller, ce que vous voulez obtenir. Seulement à ce moment nous pourrons déterminer quoi faire, quelles actions mettre en place pour aller de là où vous êtes aujourd’hui à là où vous voulez aller.

Par exemple quand vous demandez à votre smartphone de vous conduire au lieu de votre choix, il va tout d’abord déterminer où vous êtes pour calculer le meilleur itinéraire.

Pour être efficace, à un moment ou a un autre il vous faudra déterminer votre objectif, il doit être clair et précis, réaliste, temporel, ambitieux, etc … Vous connaissez sans doute SMART, voir même SMARTPSI.

Autre exemple, vous formulez cet objectif « je veux être plus riche »
Oui très bien ! je vous donne 5cts dès maintenant. Ca y est je suis le coach le plus fort du monde, vous avez atteint votre objectif !

Vous voulez en savoir plus sur la détermination d’un objectif ? Etre sur que vous avez bien posé le problème ? Vous souhaitez être accompagné pour le formuler correctement ?
C’est là dessous que ça se passe

Formuler un objectif

Vous venez de faire le point sur vous. Vous avez une demande, vous avez commencé à formuler un objectif.

Maintenant pour valider que nous avons bien posé le problème, passons le à la moulinette SMART ou encore SMARTPSI (outil de gestion par objectifs décrit par Peter Drucker en 1954).

Nous allons nous assurer que nous avons bien là un « bon » objectif, un objectif correctement exprimé, sur lequel vous pourrez travailler pour trouver des actions et solutions.

SMARTPSI

Voyez cet acronyme comme une checklist. Votre objectif doit passer chaque étape. Sinon, revoyez sa formulation et refaites lui passer le test.

Simple

L’énoncé de votre objectif doit être clair et indiscutable. Libellé de façon simple et facilement compréhensible. On est bien d’accord, cela ne veut pas dire que votre objectif doit être simple à atteindre.

Assurez vous qu’un seul objectif est exprimé dans votre demande.

Demandez vous, pour vous assurer que votre objectif est simple, « en quoi cet objectif est-il simple et clair dans son énoncé ? »

Mesurable

Ou encore nous pourrions dire quantifiable.

La mesure doit correspondre de manière précise à l’énoncé de l’objectif. Soit en qualité, soit en quantité. Cela vous permettra de savoir si vous avez atteint votre objectif.
Demandez vous qu’est-ce qui vous fera dire que votre objectif est atteint ? A quel moment précis saurez-vous que votre objectif est atteint ?

Ambitieux

L’objectif doit impérativement impliquer une notion d’effort de votre part. Quel(s) effort(s) va vous demander la réalisation de cet objectif ?

Si c’est un objectif que vous réalisez quotidiennement, il n’y a là aucune ambition, à moins que votre objectif soit de faire mieux chaque jour, cela rejoint alors la notion de quantifiable/mesurable.

Réaliste

Vérifier la faisabilité de l’objectif. En quoi cet objectif est-il réaliste ou faisable ?
Si votre objectif n’est pas réaliste il y a de grande chance que vous n’y arriviez pas et disiez que cela ne marche pas. Visons loin, mais visons juste. Avançons pas à pas, par petite étape, petit succès mais plus fréquent et sur la durée.
Dites vous que vous devez atteindre cet objectif. Ce n’est pas du tout le même engagement que d’aimer atteindre l’objectif.

Cette notion de réalisme vous appartient. Ce qui est réaliste pour quelqu’un ne l’est peut être pas pour vous. Et inversement. Croyez-y, croyez en vous, en ce que vous faite.

N’hésitez surtout pas à faire valider votre objectif par un expert, surtout, si par exemple cela touche à votre santé (on rejoint là le dernier point sur votre écologie)

Temporel

A quelle date aurez-vous atteint votre objectif ? Ou à quelle date votre objectif sera-t-il réalisé ? Quand ?

Plus vous allez vous donner de temps, plus vous allez en prendre. Vous vous dites qu’il faut beaucoup de temps pour réaliser l’objectif ? Trop long ? Peut être que l’objectif est trop gros. Découpez le. A contrario vous vous donnez peu de temps « demain c’est fini », est ce le bon objectif, est ce ambitieux ? Ou alors êtes vous réaliste sur sa réalisation ? Ce qui est certain c’est que sans temporalité, il ne se passera rien, vous allez procrastiner.

Il peut s’agir d’une date, comme d’une durée. « Rapidement » / « ASAP » ne sont pas des temporalités, il n’y a pas de borne. Vous pouvez définir que dans 1 mois vous aurez atteint votre objectif. Attention, cela doit rester réaliste, et suffisamment ambitieux.

Personnel

L’objectif que vous avez exprimé ne doit dépendre que de vous quant à sa réalisation, il n’y a que vous qui pourrez réaliser les actions qui vont vous permettre de réaliser votre objectif.

Si votre objectif est dépendant de l’action, décision, choix de quelqu’un d’autre, votre objectif n’est peut être pas assez personnel et ne vous appartient pas totalement. Vous risquez de ne pas pouvoir l’atteindre. Revoyez alors sa formulation.

Demandez vous en quoi cet objectif ne dépend que de vous ?

Spécifique

Ecrivez votre objectif sur une feuille avec un crayon. Précisez le.

Oui cela parait simple voir bidon, mais le fait de l’écrire va faire travailler d’autres parties de votre cerveau. Vous allez l’intégrer et peut être découvrir qu’en l’écrivant vous venez de le reformuler. Dans ce cas repassez le dans la checklist SMART.

Cela devient votre contrat. Pour vous y engager, signez le !

Impliquant

L’objectif doit être en concordance avec vos valeurs. On va parler d’objectif écologique. Ecologique pour vous, ce que vous vous êtes, en respect avec vos valeurs, mais aussi avec votre entourage. Si l’objectif que vous avez défini n’est pas impliquant, que vous y allez à reculons, changez le ! Toutes les excuses seront bonnes pour arrêter vos actions.
La question à se poser est : En quoi cet objectif est-il bon pour moi, en accord avec mes valeurs, et respectueux de mon environnement ?

Validation finale


Vous avez passé chaque étape et pourtant au moins une n’est pas respectée ? Reprenez depuis le début. Pensez à bien poser le problème. Changez son libellé, puis repassez le dans la moulinette SMART.

Vous n’y arrivez pas ? Je peux peut être vous aider

Contactez moi

Leave this field blank